Recherche sur le site

Politique Archives N°86
Archives

Achille Mbembe, penseur de la « postcolonie » et de la « conscience nègre »

Gratia PUNGU

Officiellement, la décolonisation s’est achevée par l’accession des anciennes colonies à l’indépendance. C’est passer sous silence la réalité du néocolonialisme. Celui-ci opère à deux niveaux : dans la mise en coupe réglée des nouveaux États formellement indépendants et dans une conception paternaliste des peuples africains, en ce compris la fraction – la « diaspora » – qui vit désormais hors d’Afrique.

En suivant Achille Mbembe dont la réflexion sert de fil conducteur de ce « focus », on découvre que déconstruire la pensée coloniale est bien une condition nécessaire pour faire advenir un véritable universalisme.

Mots-clés : Afrique

Gratia PUNGU

En débattre ?

Si la polémique est bien entendue admise et même encouragée, nous vous demandons de rester courtois, de ne pas recourir à l'injure et de rester dans le cadre du sujet. La rédaction se réserve le droit de supprimer un commentaire qui ne respecterait pas ces règles.

Apportez votre contribution au débat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *