Recherche sur le site

Politique Archives
Archives

Affaire Dutroux : les médias ont-ils « dérivé » ? (présentation)

Rédaction

A chaque crise, la responsabilité déontologique des médias semble de plus en plus engagée. Logique : pour le « grand public » qui vit le monde par procuration, l’événement tend définitivement à se confondre avec sa représentation médiatique. En outre, avec l' »affaire Dutroux », chacun aura pu avoir le sentiment d’être personnellement acteur du drame. Deux journalistes réagissent. La première, Martine Vandemeulebroucke, du quotidien Le Soir, fut immergée dans la tourmente de l’été. Le second, Hugues Le Paige, chroniqueur et auteur de documentaires, dispose professionnellement de plus de recul. Cette différence de position à l’intérieur de la profession suffit-elle à expliquer le décalage de leurs réactions ?

En débattre ?

En tant qu'abonné-e à la revue papier, vous pouvez accéder directement à votre espace abonné-e et nous soumettre une réaction à un article (elle doit faire au minimum 3000 signes). Si la polémique est bien entendue admise et même encouragée, nous vous demandons de rester courtois, de ne pas recourir à l'injure et de rester dans le cadre du sujet. La rédaction se réserve le droit de supprimer un article qui ne respecterait pas ces règles.

Pour tout autre commentaire ou pour les non-abonné-e-s, n'hésitez pas à vous abonner ou à partager, réagir et commenter sur les réseaux sociaux.

Apportez votre contribution au débat

Vous devez être connecté pour contribuer au débat. Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous ici. Plusieurs formules d'abonnement vous sont proposées. Vous êtes abonné ? Connectez-vous sur cette page avec vos identifiant et mot de passe.