Recherche sur le site

Politique Archives N°81
Archives

Grèce : le moment Syriza

Gerassimos MOSCHONAS

1968 fut l’année d’une véritable refondation pour le mouvement communiste grec. La scission du Parti communiste de Grèce (KKE) a produit alors deux formations dont l’orientation a structuré de manière durable l’espace radical grec : le PCG (KKE), un parti orthodoxe et classiquement prosoviétique qui a su s’imposer comme la force dominante au sein de cet espace et le PCG « de l’intérieur », le parti des rénovateurs, qui a constitué et proposé, dès 1968, un eurocommunisme avant la lettre.

Mots-clés : Gauche

Gerassimos MOSCHONAS

En débattre ?

Si la polémique est bien entendue admise et même encouragée, nous vous demandons de rester courtois, de ne pas recourir à l'injure et de rester dans le cadre du sujet. La rédaction se réserve le droit de supprimer un commentaire qui ne respecterait pas ces règles.

Apportez votre contribution au débat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *