Recherche sur le site

Politique Archives N°81
Archives

Grèce : le moment Syriza

Rédaction

1968 fut l’année d’une véritable refondation pour le mouvement communiste grec. La scission du Parti communiste de Grèce (KKE) a produit alors deux formations dont l’orientation a structuré de manière durable l’espace radical grec : le PCG (KKE), un parti orthodoxe et classiquement prosoviétique qui a su s’imposer comme la force dominante au sein de cet espace et le PCG « de l’intérieur », le parti des rénovateurs, qui a constitué et proposé, dès 1968, un eurocommunisme avant la lettre.

Mots-clés : Gauche

En débattre ?

En tant qu'abonné-e à la revue papier, vous pouvez accéder directement à votre espace abonné-e et nous soumettre une réaction à un article (elle doit faire au minimum 3000 signes). Si la polémique est bien entendue admise et même encouragée, nous vous demandons de rester courtois, de ne pas recourir à l'injure et de rester dans le cadre du sujet. La rédaction se réserve le droit de supprimer un article qui ne respecterait pas ces règles.

Pour tout autre commentaire ou pour les non-abonné-e-s, n'hésitez pas à vous abonner ou à partager, réagir et commenter sur les réseaux sociaux.

Apportez votre contribution au débat

Vous devez être connecté pour contribuer au débat. Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous ici. Plusieurs formules d'abonnement vous sont proposées. Vous êtes abonné ? Connectez-vous sur cette page avec vos identifiant et mot de passe.