Recherche sur le site

Politique Archives N°80
Archives

Pour une « autre science » capable de cultiver des savoirs pertinents

Isabelle STENGERS

On a assez reproché aux académiques d’occuper une tour d’ivoire. Ils sont en train d’en être déchu, à toute allure, et dure est la chute. Rattrapées par une mise au pas de tout ce qui n’est pas directement rentable et compétitif, les enceintes prestigieuses de l’université font aujourd’hui l’amère expérience de ce à quoi la majorité d’entre nous sont exposés : précarisation massive des statuts, évaluations constantes des moindres faits et gestes, financements de plus en plus restreints et conditionnés, obligations sans cesse croissantes de productivité. Bienvenue dans le monde du marché. Isabelle Stengers, philosophe des sciences, voit venir le coup depuis un petit temps déjà. Elle fournit des armes conceptuelles qui tout à la fois permettent de comprendre ce qui nous arrive et d’apprendre à y résister. Politique l’a rencontrée pour débattre de ces questions.

Isabelle STENGERS

En débattre ?

Si la polémique est bien entendue admise et même encouragée, nous vous demandons de rester courtois, de ne pas recourir à l'injure et de rester dans le cadre du sujet. La rédaction se réserve le droit de supprimer un commentaire qui ne respecterait pas ces règles.

Apportez votre contribution au débat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *