Recherche sur le site

Politique Archives N°86
Archives

Quelle issue à la prohibition ?

Rédaction

Tôt ou tard la prohibition finira. Comme pour l’alcool dans les années 20. Les questions sont quand, comment et avec quelle gestion de la production et distribution du produit. Le mode de sortie me semble plus important que la question de la sortie de la prohibition elle-même. Le scénario hélas le plus probable est la sortie marchande, sous la pression des contradictions générées par le mode de distribution des drogues illégales lui-même. La répression est trop coûteuse. Un interdit inapplicable devient immoral, alors que la question de la morale ne se pose pas trop quand la loi, même injuste, est respectée. Al Capone acquiert un registre de commerce, change de nom et devient Bacardi ou Johnny Walker. C’est l’option Philip Morris, qui est préparé à distribuer les produits, progressivement. Les noms du cannabis en paquets sous cellophane sont déjà inventés et brevetés. C’est l’option des antiprohibitionnistes américains de l’école de Chicago, ultralibéraux de principe. Un scénario anticapitaliste est-il imaginable ? Avec une régie d’État qui aurait le monopole de la distribution ? Qui n’aurait pas d’intérêt à la vente et qui puisse combiner les discours à la fois inconciliables et pourtant complémentaires : « ne vous droguez pas », mais si vous le faites, « droguez-vous avec des produits de qualité et bon marché » ? C’est peut-être la tâche de la gauche de profiter de l’opportunité et d’imposer une sortie autre que libérale à la prohibition.

Mots-clés : Drogues

En débattre ?

En tant qu'abonné-e à la revue papier, vous pouvez accéder directement à votre espace abonné-e et nous soumettre une réaction à un article (elle doit faire au minimum 3000 signes). Si la polémique est bien entendue admise et même encouragée, nous vous demandons de rester courtois, de ne pas recourir à l'injure et de rester dans le cadre du sujet. La rédaction se réserve le droit de supprimer un article qui ne respecterait pas ces règles.

Pour tout autre commentaire ou pour les non-abonné-e-s, n'hésitez pas à vous abonner ou à partager, réagir et commenter sur les réseaux sociaux.

Apportez votre contribution au débat

Vous devez être connecté pour contribuer au débat. Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous ici. Plusieurs formules d'abonnement vous sont proposées. Vous êtes abonné ? Connectez-vous sur cette page avec vos identifiant et mot de passe.