Recherche sur le site

Vincent SCHELTIENS

Historien, enseigne à l’Université d’Anvers

Ses articles

Deux démocraties ?

Vincent SCHELTIENS

Hier, la pensée historique dominante fantasmait une « Belgique éternelle » préexistant à 1830. Aujourd’hui, Bart De Wever, qui se présente comme historien, impose la « théorie » des deux démocraties qui ne pourraient plus cohabiter dans l’« État Belgique », devenu pour cette raison ingouvernable. Cette théorie a toujours eu ses partisans du côté wallon. Le point de vue d’un […]

Politique n°113 1-09-2020

Pas de muraille de Chine entre la N-VA et le Vlaams Belang

Vincent SCHELTIENS

Quand le Vlaams Blok se crée, il y a une digue infranchissable entre lui et les partis de la droite démocratique. Cette digue n’existe plus aujourd’hui. Partout en Europe, ce fossé est en passe de se résorber. Le critère « démocratique » n’est plus opérationnel pour isoler l’extrême droite. Un survol historique et géographique1. Vu […]

Politique n°111 19-03-2020

« Flandre-Wallonie : merci à l’autre côté »

Vincent SCHELTIENS

Vincent Scheltiens est historien. Il est membre de Power and history, le centre d’histoire politique de l’université d’Anvers. On lui doit également des contributions sur l’histoire du communisme et du nationalisme, mais aussi sur la guerre civile espagnole et l’Espagne contemporaine. Il intervient régulièrement dans les médias du nord du pays. Il vient de publier […]

Politique n°103 1-03-2018

Espagne : Podemos, politiser l’indignation

Vincent SCHELTIENS

Comme prévu, les élections parlementaires du 20 décembre 2015 ont mis fin au bipartisme. Si les deux partis qui ont gouverné alternativement l’Espagne, le Parti populaire (PP, droite) et le Parti socialiste (PSOE) sont arrivés premier et second du scrutin – malgré une perte cumulée de 4,2 millions de voix et de 89 sièges –, aucun n’est en mesure de constituer une coalition majoritaire…

Politique n°94 21-02-2016