Recherche sur le site

PolitiqueRevue belge d'analyse et de débat

Offre spéciale de prévente du numéro 115 de Politique

Antiracisme : ruptures et continuités. Quand les premier·es concerné·es s’organisent

Black lives matter, déboulonnage de statues, tensions entre acteurs du mouvement antiraciste… Sommes-nous vraiment en train de vivre l’émergence d’un nouvel antiracisme ?

Est-il pertinent d’opposer nouveaux et anciens acteurs·rices antiracistes ? Le fait que les premier·es concerné·es prennent la parole constitue-t-il un phénomène récent et original ? Le mouvement antiraciste serait-il traversé par un clivage entre des conceptions différentes de la lutte, confrontant notamment l’approche universaliste à une approche plus politique ?

Ce dossier part de l’hypothèse que la nouveauté dans la lutte antiraciste résiderait davantage dans la visibilité médiatique de personnes racisées et dans l’organisation d’une identité constituée autour de l’expérience commune du racisme. Autrement dit, nous assisterions moins à un renouveau de la lutte antiraciste qu’à sa reconfiguration, faite de ruptures et de continuités dans la manière dont les associations s'(auto-)organisent.

Voilà les questions qu’adresse ce dossier, à travers des analyses de fond et des contributions d’acteurs et actrices de terrain réfléchissant sur ce qui est nouveau et ancien dans les pratiques et outils conceptuels des associations qui luttent contre le racisme.

Un dossier coordonné par Yasmina Zian avec la collaboration de Pierre Beaulieu, France Blanmailland, Ziad El Baroudi et Gregory Mauzé.

Avec des contributions de Zoulika Atarhouch, Pierre Beaulieu, Ziad El Baroudi, France Blanmailland, Jean Paul Colleyn, Fred Dhont, Anne Marie Georgine Dibua Mbombo, Henri Goldman, Frédéric Lubansu, Gregory Mauzé, Axel Mudahemuka Gossiaux, Petya Obolensky, Khadija Senhadji et Yasmina Zian.

Politique, n°115, avril 2021, 130 pages.

Prévente à 12€ (au lieu de 16,50€, livraison incluse) jusqu’au 30 mars !
Commandez-le via info@revuepolitique.be