Recherche sur le site

Eric CORIJN

Porte-parole de Charta 91.

Ses articles

Le manifeste de Charta 91

Paula BURGHRAEVE, Eric CORIJN et Paul VERBRAEKEN

Charta 91 est lancé en février 1992 après le premier « Dimanche noir », qui vit la première percée électorale du Vlaams Blok en novembre 1991, fut un véritable cataclysme pour toute la part progressiste de la société flamande. Trois figures de la génération 1968, Paula Burghraeve, Eric Corijn et Paul Verbraeken, prirent alors l’initiative de lancer un contre-feu. […]

Politique n°111 8-04-2022

L’extrême droite est le symptôme d’une société

Paula BURGHRAEVE, Eric CORIJN et Paul VERBRAEKEN

Le « Dimanche noir » du 24 novembre 1991 fut comme un électrochoc. Le 8 février 1992 à Anvers, au Théâtre de la Ville débordant de monde, toute la gauche flamande et le monde culturel se mobilisent à l’appel de Charta 91 sous le mot d’ordre : « Charta 91 relève le gant ». Cet […]

Politique n°111 4-04-2022

Flandre : la riposte à Bourgeois Ier

Eric CORIJN

Début juin. Des coalitions associant PS et CDH se constituent rapidement à Bruxelles et en Wallonie. Dès le lendemain, le CD&V et la N-VA, forts d’une majorité de 70 sièges sur 124, entament une négociation pour constituer le gouvernement flamand. Le gouvernement Bourgeois Ier est sur les rails.

Politique n°87 28-10-2014

Anvers : projet contre projet

Eric CORIJN

La ville d’Anvers est en train de vivre une transformation de fond : naguère ville industrielle et portuaire très prolétarienne, elle est désormais portée par une « nouvelle classe moyenne » tandis qu’une extrême droite nationaliste et raciste reste très bien implantée. Articuler ces deux traits n’est pas évident. En développement depuis le XVIe siècle, […]

Politique n°76 6-09-2012

Le combat pour un mythe

Eric CORIJN

Ce texte, non-publié dans Politique, est à lire en marge de ce dossier sur Mai 68.

Politique n°54 5-05-2008

Ces jours qui ébranlèrent la Flandre

Eric CORIJN

On ne parle que de lui. Mais pourtant, le Vlaams Belang, ce n’est pas toute la Flandre. Une autre Flandre s’épanouit dans l’ouverture à la multiculturalité. Mais c’est la première des deux Flandre, celle de l’intolérance du crime, qu’on subsidie massivement. L’avis d’un intellectuel flamand.

Politique n°45 12-06-2006