Recherche sur le site

Réformer la vieille institution scolaire ?

Bernard DELVAUX

L’apparition d’Internet – comme le langage, l’écrit et l’imprimé avant lui – marque une rupture historique majeure qui reconfigure la société et ses institutions. L’École est en première ligne. Elle va voir – elle voit déjà – ses structures se modifier considérablement. Pour l’auteur, nous vivons un moment charnière de recomposition qu’il faut absolument investir avec de nouvelles idées.

Politique n°91 31-08-2015

Enseigner la citoyenneté ?

Caroline SAGESSER

Depuis les attentats de Paris, l’introduction d’un cours de citoyenneté dans nos écoles est intensément débattue. Pourtant, cette idée n’est pas neuve…

Politique n°89 1-03-2015

Enseignement supérieur : l’équation complexe du refinancement

Thomas LESUISSE

Finie la misère : après une longue période de diète, l’enseignement supérieur recevra sous cette législature de nouveaux moyens. C’est du moins ce qu’a promis le nouveau gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) lors de son avènement, au début de l’été. Reste à définir comment exaucer ce vœu dans un climat défavorable à toute hausse des dépenses publiques.

Politique n°87 28-10-2014

Un décret contesté

Nathalie RYELANDT

Lancé en 2010, le décret « inscriptions » visait plus de mixité sociale dans les écoles secondaires (tous réseaux confondus). A t-il atteint son but ? Pas sûr. Mais, au moins, un message est passé.

Politique n°84 9-03-2014

Enseignement : quand l’accessoire passe avant le prioritaire

Jacques LIESENBORGHS

Les fameuses enquêtes Pisa le démontrent à chaque nouvelle édition depuis dix ans, plusieurs recherches universitaires aussi : en Belgique, l’enseignement est profondément inégalitaire. Pire : rien n’est (vraiment) fait pour que la situation change. Et les rendez-vous électoraux de 2014 n’y changeront sans doute pas grand-chose.

Politique n°84 9-03-2014

Etudes de médecine : la sélection, remède miracle ?

Rédaction

Bête noire des ministres de l’enseignement supérieur, Némésis du mouvement étudiant et épouvantail sacré des recteurs et doyens, le numerus clausus imposé aux aspirants médecins était devenu au fil du temps le plus solide des marronniers de l’actualité universitaire. Initialement motivé par des préoccupations corporatistes et libérales liées à la gestion du système de santé, […]

Archives 15-10-2013

Inadéquation (de l’école aux besoins de l’entreprise)

Mateo ALALUF

La litanie patronale bien connue de la « pénurie de main d’œuvre » est répétée une fois de plus par un rapport de l’Institut Itinera rédigé par Jean Hindriks1. Selon notre économiste, 80 % de l’emploi nécessiterait des travailleurs moyennement ou hautement qualifiés alors que la population des demandeurs d’emploi serait faiblement qualifiée. À Bruxelles, les patrons seraient […]

Politique n°79 25-02-2013

Formation des profs : refondation

Jacques LIESENBORGHS

C’est sous l’étendard de la « refondation » que ça carbure Outre-Quiévrain. Vincent Peillon, le ministre de l’Éducation, a lancé début juillet une concertation-éclair qui doit se terminer fin octobre. L’école française avait bien besoin d’un électrochoc après le carnage des années Sarkozy. Et chez nous ? Figurez-vous que la « refondation » est à l’ordre du jour depuis 2009 ! […]

Politique n°76 6-09-2012

Mouvement étudiant : la fin d’une exception

Thomas LESUISSE

2011 n’aura pas été une année faste pour la Fédération des étudiants francophones (Fef). Depuis plusieurs mois, l’actualité de l’organisation se résume à une interminable crise interne. La proximité de certains membres de l’équipe dirigeante avec le PTB provoque des remous.

Politique n°73 6-01-2012

Pourquoi des élèves actifs ?

Bernard REY

Le très large engouement dont bénéficie l’idée d’école active ou de méthodes actives ou encore de pédagogie active incite à se demander si la notion d’activité est entendue de la même manière par tous. Qu’est-ce qu’être « actif » ? Et en quoi est-il bénéfique que les élèves soient actifs à l’école ? Ce qu’on veut valoriser généralement lorsqu’on […]

Politique n°72 21-10-2011

Mixité sociale, qu’ils disaient

Noëlle DE SMET

Depuis le contrat pour l’école, les versions du décret inscriptions, les envies de nouvelles écoles, avec autres pédagogies et souci de faire baisser les trop grandes faiblesses scolaires dans les milieux défavorisés, la « mixité sociale » est souvent utilisée. Comme s’il suffisait de le dire pour que la réalité soit.

Politique n°72 21-10-2011

“L’enfant ne doit jamais être mis en échec”

Jean-Paul COENEN

Quelle est l’origine du projet « École pour tous » et leurs auteurs ? Jean-Pierre Coenen : Le projet est né dans le cadre des plateformes « Lutte contre l’échec scolaire » La plateforme de lutte contre l’échec scolaire est composée de différentes associations, des syndicats de l’enseignement et de personnalités du monde académique. La plateforme de lutte contre l’échec scolaire […]

Politique n°72 21-10-2011