Recherche sur le site

Faux requiem pour la Suédoise

Philippe BUCHEZ

Depuis octobre 2014, la Belgique vit cette expérience politique inédite ou presque à savoir celle d’un Gouvernement fédéral ne représentant pas la majorité d’une de ses deux principales communautés linguistiques. Là où le Gouvernement Di Rupo engendré dans la douleur après une crise sans précédent de 541 jours avait justifié par la nécessité d’aboutir à […]

Analyses 13-12-2018

Les beaux lendemains de la gauche francophone

webredaction

On pourra dire que le coup était prévisible. Rétrospectivement. De nombreux signaux dans l’opinion publique francophone tendaient à le démontrer. La stratégie de trumpisation du MR passait mal. On prendra comme exemple emblématique ce soutien bien plus que symbolique d’une partie de l’opinion francophone à la plateforme citoyenne qui aurait dû alerter les stratèges de […]

Analyses 19-10-2018

Quand la Communauté française contourne les règles de la Communauté française

Caroline VAN WYNSBERGHE

Des parlementaires proposent d’ajuster le calendrier scolaire de la Communauté française pour le faire coïncider avec celui de la Flandre. Une idée simple, mais est-elle sans conséquence ?

Actu 20-12-2017

Organisation de citoyens s’organisant…

Felipe VAN KEIRSBILCK

Inspiré de la réussite de Hart boven Hard en Flandre, le mouvement Tout autre chose (TAC) est né lors des grandes grèves de décembre 2014 comme « mouvement de citoyens et d’associations ». Après neuf mois de développements réjouissants, ce « et » suscite des discussions parfois difficiles. Conduiront-elles à des débats féconds ou s’enliseront-elles dans des clichés stérilisants ?

Politique n°91 31-08-2015

Flandre : la riposte à Bourgeois Ier

Eric CORIJN

Début juin. Des coalitions associant PS et CDH se constituent rapidement à Bruxelles et en Wallonie. Dès le lendemain, le CD&V et la N-VA, forts d’une majorité de 70 sièges sur 124, entament une négociation pour constituer le gouvernement flamand. Le gouvernement Bourgeois Ier est sur les rails.

Politique n°87 28-10-2014

N-VA : un programme socio-économique patronal

Estelle CEULEMANS

Derrière le masque institutionnel, le parti flamand séparatiste défend un modèle socio-économique ultralibéral. Son président ne dit-il pas que son vrai patron est l’organisation patronale flamande ?

Politique n°69 23-06-2011

Gravensteengroep : “Déverouiller la démocratie”

Rédaction

En Flandre, il n’y a pas que la droite nationaliste qui s’exprime dans le débat institutionnel. D’ailleurs, le nationalisme n’y est pas le monopole de la droite. En témoigne la composition du Gravensteengroep (le Gravensteen est le château des Comtes, à Gand), constitué en 2008 autour du professeur Etienne Vermeersch, une des consciences de la gauche flamande, avec des personnalités allant de syndicalistes FGTB et d’anciens communistes à des proches de la N-VA. Lancé immédiatement après en réaction, le Vooruitgroep (le Vooruit est le bâtiment historique du mouvement ouvrier gantois) s’affirme pour sa part clairement de gauche et s’est retrouvé en phase avec les récentes initiatives anti-nationalistes sous le mot d’ordre « Niet in onze naam » (« Pas en notre nom »). Lire leur article : http://politique.eu.org/spip.php?article1484.

Politique n°70 3-05-2011

Vooruitgroep : « Le Gravensteengroep traite Bruxelles comme une colonie »

Rédaction

En Flandre, il n’y a pas que la droite nationaliste qui s’exprime dans le débat institutionnel. D’ailleurs, le nationalisme n’y est pas le monopole de la droite. En témoigne la composition du Gravensteengroep (le Gravensteen est le château des Comtes, à Gand), constitué en 2008 autour du professeur Etienne Vermeersch, une des consciences de la gauche flamande, avec des personnalités allant de syndicalistes FGTB et d’anciens communistes à des proches de la N-VA. Lire leur texte : http://politique.eu.org/spip.php?article1478. Lancé immédiatement après en réaction, le Vooruitgroep (le Vooruit est le bâtiment historique du mouvement ouvrier gantois) s’affirme pour sa part clairement de gauche et s’est retrouvé en phase avec les récentes initiatives anti-nationalistes sous le mot d’ordre « Niet in onze naam » (« Pas en notre nom »).

Archives 3-05-2011

L’ethnie flamande

Jérôme JAMIN

On peut spéculer longtemps sur l’avenir de la Belgique et sur l’issue des négociations en cours, on peut imaginer toutes sortes de scénarios, et même penser à l’organisation de nouvelles élections, mais au-delà de tout ce qui précède, l’avenir reste fondamentalement incertain. Il est difficile de prédire ce qui nous attend même si une chose […]

Politique n°67 17-11-2010

SP.A : la base parle

Koen ABTS et Patrick VANDER WEYDEN

Les socialistes flamands ont fait étudier de manière scientifique leur propre base de mandataires, de membres et d’électeurs par l’Université de Gand. C’est la première fois qu’un parti politique donne une vue détaillée et systématique du profil structurel et culturel de sa base électorale et militante Cet article présente les principaux constats de cette enquête, […]

Politique n°66 3-09-2010

Affaire Benno Barnard : notre démocratie n’est pas en danger

Tom NAEGELS

Le 31 mars 2010, l’écrivain néerlandais Benno Barnard était invité à donner une conférence à l’Université d’Anvers, sous le titre ironique: «Leve God, weg met Allah» («Vive Dieu! À bas Allah!»). Il n’a pas pu donner cette conférence, parce qu’elle a été interrompue et empêchée par un groupe de jeunes allochtones qui se revendiquent de l’organisation Sharia 4 Belgium. L’incident a à nouveau ravivé le débat sur l’Islam en Flandre. Les écrivains Tom Naegels et Geert van Istendael sont des voix récurrentes dans ce débat et ont des visions assez opposées.

Politique n°65 3-06-2010

Affaire Benno Barnard : la liberté d’expression bafouée

Geert VAN ISTENDAEL

Le 31 mars 2010, l’écrivain néerlandais Benno Barnard était invité à donner une conférence à l’Université d’Anvers, sous le titre ironique: «Leve God, weg met Allah» («Vive Dieu! À bas Allah!»). Il n’a pas pu donner cette conférence, parce qu’elle a été interrompue et empêchée par un groupe de jeunes allochtones qui se revendiquent de l’organisation Sharia 4 Belgium. L’incident a à nouveau ravivé le débat sur l’Islam en Flandre. Les écrivains Tom Naegels et Geert van Istendael sont des voix récurrentes dans ce débat et ont des visions assez opposées.

Politique n°65 3-06-2010