Recherche sur le site

Balade au pays des lobbys

Bruno PONCELET

Avec quelque 15 000 lobbyistes, Bruxelles est l’un des capitales mondiales des « groupes de pression ». Un terreau fertile pour ceux qui travaillent à la construction d’accords de libre-échange pour briser les barrières au commerce et à l’investissement entre les États-Unis et l’Europe. Revue des grandes forces en présence.

Politique n°71 12-09-2011

TINA (There is no alternative)

Ricardo CHERENTI

« On n’a pas le choix » : la maxime thatchérienne des années 1980 s’applique parfaitement au marché transatlantique. il faudrait supprimer toute entrave à l’établissement d’un marché planétaire et contourner dans ce but tout contrôle démocratique. Un mythe qui a la vie dure…

Politique n°71 12-09-2011

Le libre-échange en question (introduction)

Rédaction

POLITIQUE_71_TTIP-2.pdfCes derniers mois ont vu se multiplier des mouvements de protestations, tant en Europe qu’à l’étranger. En Grèce et en Espagne notamment, les gens se sont révoltés face aux mesures d’austérité décidées par leur gouvernement afin de rassurer les marchés financiers. Dans le même temps, l’Union européenne instaurait la gouvernance économique en plaçant les budgets […]

Politique n°71 12-09-2011

Chantiers pour une sortie de crises

Thierry JACQUES

Avec la multiplication des crises de ces dernières années, il n’est plus permis de douter : nos modèles de pensée, de vie, de développement doivent être revu. Fini le temps des demi-mesures, place à un changement audacieux et radical de perspectives !

Hors-série 22-09-2009

Pays émergents : quelles leçons pour l’Europe ?

Inès TRÉPANT

Les pays émergents, dont le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, augurent d’un monde de plus en plus multipolaire. Leur intégration dans la mondialisation en fait des acteurs de plus en plus incontournables, quitte à faire basculer le centre de gravité de l’économie mondiale, en leur faveur.

Politique n°58 16-02-2009

Le Tiers-monde, marché prometteur

Erik RYDBERG

L’humanité pauvre – 2,8 milliards de gens – égale, selon Nestlé, un marché de 10 milliards de dollars. Cela n’a pas échappé aux supermarchés. Cap sur le Sud. En Inde, qui limite drastiquement l’implantation des enseignes étrangères, le petit commerce reste dominant. Pour combien de temps encore ?

Politique n°57 16-12-2008

Le néolibéralisme à la sauce européenne

Inès TRÉPANT

L’approche globale de l’économie dans l’UE s’inscrit dans la lignée du Consensus de Washington, selon lequel le développement des pays suppose plus de libéralisation du commerce, de privatisation et de dérégulation. Ces principes, qui dominent aussi l’ensemble des accords de l’OMC, forment le fil conducteur des politiques européennes dans les domaines socio-économique et commercial.

Politique n°52 18-12-2007

Comprendre pour mobiliser

Pierre GEORIS

Organisé autour de la meilleure compréhension des événements internationaux, le présent numéro hors-série de POLITIQUE constitue la mémoire des exposés et discussions de la Semaine sociale 2007. Il s’agissait de rien moins que du 85ème exercice du genre ! Écrire cela, c’est sentir peser sur le clavier tout le poids de l’Histoire d’au moins une des […]

Politique H-S n°7 31-10-2007

La mondialisation près de chez vous

Myriam POELMAN

La grande distribution usurpe-t-elle son pouvoir tentaculaire ? Produit emblématique de la mondialisation, est-elle en train de tout ravager sur son passage : petits commerces et salariés précaires au Nord et producteurs au Sud… ? De quelques pratiques douteuses et effets directs et collatéraux d’un secteur que rien encore n’arrête.

Politique n°45 12-06-2006

À l’OMC, le produit est roi

Inès TRÉPANT

À l’heure où elle souffle ses dix bougies, l’OMC se trouve face à des nœuds cruciaux. Si elle n’a jamais compté autant de membres et reste l’enceinte privilégiée dans laquelle les puissances économiques défendent leurs intérêts, elle fait l’objet d’interrogations profondes et est en proie à des grippages internes répétés. Quels sont-ils et quelles sont les stratégies développées par les principaux protagonistes des négociations commerciales pour défendre leurs intérêts ?

Politique n°43 16-02-2006

L’OMC n’a sauvé que sa façade

Paul LANNOYE

Avec l’émergence des pays du Sud, s’ils n’ont plus les mains entièrement libres, les États-Unis et l’Union européenne gardent tous pouvoirs sur l’organisation. Le dernier sommet de l’OMC en fut une nouvelle preuve. Echantillon de discussions et de mesures adoptées.

Politique n°43 16-02-2006

L’économie trafiquante, paradigme de la mondialisation

Jean DE MAILLARD

Anciennement maîtres du secteur économique, qu’ils pouvaient réguler en fonction des intérêts de leurs populations, les États sont aujourd’hui dépendants, voire soumis, aux règles édictées par les marchés économiques et financiers. Des normes souvent occultes et qui peuvent être prescrites au nom d’intérêts strictement catégoriels, comme, par exemple, la sécurité d’un État dominant.

Politique n°42 15-12-2005