Recherche sur le site

Médias et terrorisme : des noces barbares

José-Manuel NOBRE CORREIA

Tout dans l’évolution du monde du journalisme est de nature à favoriser l’attrait pour l’actualité qui concerne la violence, l’insécurité et l’intégrité physique des gens. Au risque de renforcer une logique où l’information cède le pas à la propagande et aux manœuvres de déstabilisation…

Politique n°59 27-11-2015

Presse : tous ne furent pas Charlie…

Ricardo GUTIERREZ

Être ou ne pas être « Charlie » ? Publier ou ne pas publier les caricatures de « Charlie » ? L’unanimisme de mise dans le paysage médiatique francophone n’a guère trouvé écho, à l’échelle européenne et mondiale. Des choix éditoriaux divergents qui ne relèvent en aucune manière d’un prétendu repli de la liberté d’expression, sous la pression de la terreur.

Politique n°89 1-03-2015

La place de l’intervention judiciaire

Damien VANDERMEERSCH

Une définition suffisamment étroite du terrorisme est indispensable à l’exercice pacificateur de la justice, qui remplace la logique de la puissance par la puissance de la logique.

Politique n°59 28-04-2009

Révélations essentielles… mais sans intérêt

Marc METDEPENNINGEN

Aussi ténébreuse soit-elle, l’affaire du DHKP-C illustre en tout cas les risques de dérapage de la lutte antiterroriste. À l’heure où la séparation des pouvoirs est sur toutes les lèvres, il est utile d’en rappeler un exemple de violation flagrante, passée bien plus inaperçue que la saga Fortis.

Politique n°59 28-04-2009

Quand l’insécurité sert le pouvoir exécutif

Emmanuel BERGER

Le détour historique par la répression du brigandage à l’époque révolutionnaire offre un parallèle saisissant quant à la face cachée des «crimes d’exception» : celle de la concurrence entre les pouvoirs et de la prééminence de l’exécutif.

Politique n°59 28-04-2009

La démocratie entre légitime défense et paranoïa sécuritaire [introduction]

Rédaction

Si le présent dossier ne devait avoir qu’un seul objectif, ce serait celui de tenter de recommencer à penser à partir d’un concept – le terrorisme – dont l’énoncé même, la charge affective qu’il charrie, et la stupeur qu’il provoque, ne favorisent guère le recul analytique, bien au contraire. Pour ce faire, il tentera d’offrir […]

Politique n°59 28-04-2009

Paranoïa sécuritaire

David VERCAUTEREN

Belgique. 21 décembre 2007. Onze heures du matin. L’alerte est lancée. Le parquet fédéral et la section terrorisme de la police lancent un appel à la population : « Tout objet ou agissement suspect doit être signalé aux autorités ». Au moment même, rajoute un journaliste d’un quotidien francophone, « toutes les zones de police de la capitale, appuyées […]

Politique n°53 10-02-2008

Bahar Kimyongür, prisonnier d’opinion

François SCHREUER

En fait de lois « antiterroristes », la Belgique, c’est de plus en plus manifeste, s’est surtout dotée de lois liberticides. Car le code pénal contient tout ce qui est nécessaire pour réprimer la criminalité, y compris quand celle-ci a pour but de répandre la terreur : quelle est alors l’utilité d’une législation spécifique ? Et cette législation est-elle […]

Politique n°47 9-01-2007

Trois défis à gauche

Jérôme JAMIN

D’une certaine manière, l’action politique est un travail fondamentalement ingrat. Sans résultas immédiats, les électeurs sanctionnent les élus à qui ils prétendent avoir fait confiance. Et lorsque ceux-ci demandent plus de temps pour développer leurs projets, deux législatures, trois même pour certaines réformes, ils sont accusés de promettre des « lendemains qui chantent », ou le « grand […]

Politique n°43 16-02-2006

Londres résignée

Philippe MARLIÈRE

« Esprit du Blitz », « réaction de défiance » : laissons cette romantisation obscène aux commentateurs paresseux. Depuis les attentats terroristes des 7 et 21 juillet, deux sentiments prédominent à Londres : la peur et la résignation. Dès le 7 juillet, M.~Blair s’est efforcé de dépolitiser les attentats-suicides. Il refuse depuis catégoriquement de reconnaître que la présence britannique en Irak […]

Politique n°41 24-10-2005

11 septembre : des morts « politisés »

Jérôme JAMIN

Depuis quelques années, des gens très différents veulent commémorer, d’une manière ou d’une autre, la date du 11 septembre. L’événement a produit une telle « foire au sens » qu’il est difficile de ranger les analyses et les points de vue de façon cohérente parmi les clivages politiques et idéologiques traditionnels. Face à l’explosion interprétative qui a […]

Politique n°41 19-10-2005

L’imposture intellectuelle

Hugues LE PAIGE

Le 30 juin 2004, la Cour d’appel de Paris statuera sur la demande d’extradition de Cesare Battisti, l’ancien terroriste italien. Si il y a toutes les raisons de s’opposer à cette extradition, il est nécessaire de revenir sur le débat qui a entouré cette affaire. Pour défendre Battisti, beaucoup d’intellectuels français ont occulté ou travesti la réalité historique des «années de plomb» en Italie. À gauche, la question de ce terrorisme reste empreinte de méconnaissance ou, pire, de complaisance.

Politique n°35 23-06-2004