Retour aux articles →

Nancy Fraser, luttes culturelles et luttes de redistribution

justicesociale
justicesociale
Nancy Fraser (1947) est une philosophe féministe états-unienne. Elle est professeure en sciences politiques et sociales à la New School University à New York et rédactrice en chef de la revue Constellations. Son œuvre s’efforce de penser trois dimensions constitutives de la justice : la (re)distribution des ressources, la reconnaissance au travers des contributions des différents groupes sociaux et la représentation par la médiation des productions symboliques et langagières. Elle s’inspire fortement de la théorie critique (École de Francfort dont les principaux représentants furent Th. Adorno, H. Marcuse et M.Horkheimer et plus récemment J. Habermas), de la sociologie bourdieusienne et des « gender » ou « queer » studies. Elle a publié de nombreux articles dans les revues progressistes américaines, dont la New Left review et Constellations.
Elle a également publié plusieurs livres sur la condition féminine, notamment avec Judith Butler et un ouvrage de confrontation critique co-écrit avec Axel Honneth, Redistribution or Recognition? A political-Philosophical Exchange.
L’ouvrage chroniqué, Qu’est-ce que la justice sociale ? Reconnaissance et redistribution, rassemble des versions modifiées et réécrites d’articles écrits entre 1992 et 2004. Cette chronique a été publiée dans le n°55 de Politique en juin 2008.

Le travail de réflexion et de conceptualisation mené par Axel Honneth sur la problématique de la reconnaissance[1. Sur le sujet, voir P. Ansay, « Les politiques de la reconnaissances », Politique, n°51, octobre 2007, pp.64-67] a ouvert des discussions sans doute