Recherche sur le site

Politique Hors-série N°9
Hors-série

De la critique de l’activation à la démocratisation de l’action sociale

Abraham FRANSSEN

Entre gestion des risques et tutelle de l’intime, travail en réseau et individualisation, les injonctions à l’autonomisation et à la responsabilisation des usagers reconfigurent l’action publique et l’institution du travail social, autant que les rôles et identités des intervenants sociaux. Ces inflexions vers une société d’individus, appelés et souvent contraints à être entrepreneurs d’eux-mêmes, sont porteuses de menaces mais aussi de potentialités démocratique. Face aux dérives de l’idéologie de l’activation, comment construire une politique de la subjectivité et une pratique de l’engagement ? Sur quelle base et arguments en construire une critique progressiste ?

Abraham FRANSSEN

En débattre ?

Si la polémique est bien entendue admise et même encouragée, nous vous demandons de rester courtois, de ne pas recourir à l'injure et de rester dans le cadre du sujet. La rédaction se réserve le droit de supprimer un commentaire qui ne respecterait pas ces règles.

Apportez votre contribution au débat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *