Recherche sur le site

Turc ou belge, il faut choisir !

12-05-2017

Autopsie (post-présidentielle) de la gauche française

09-06-2017

Publifin, Samusocial : la grande lessive

07-06-2017

Le Blog-notes d'Hugues Le Paige

12-06-2017

Un sénat tiré au sort

11-05-2017

On ne naît pas...

12-05-2017

Politique Archives N°97
Archives

Le Burundi aux tripes (2/2)

Jean-François BASTIN

Au début des années 2000, le Burundi était considéré comme un modèle de démocratisation en Afrique centrale. En tout cas, comparé au Rwanda et à la RDC, il semblait réunir les meilleures conditions pour aller vers une démocratie durable. Le modèle vient de se briser et avec lui l’espoir de transitions tranquilles dans les pays voisins. On pourrait résumer cet échec en une formule : troisième mandat. Le président burundais, après deux mandats, devait passer la main, il s’est accroché au pouvoir. Au Rwanda, le président venait de faire de même, plus subtilement. En RDC, le président cherche le moyen d’en faire autant. Le Burundi est devenu un contre-modèle.

Jean-François Bastin connaît ce pays depuis 1980, il y a travaillé comme reporter, comme documentariste, comme coopérant, il s’est impliqué depuis 2002 dans le journalisme démocratique, il a vécu cet espoir et cet effondrement. Observateur d’abord, acteur ensuite, analyste enfin : ses points de vue se complètent. Ce triple regard inédit constitue un apport essentiel à la compréhension des événements qui se sont déroulés au Burundi depuis deux décennies. Il exigeait aussi que l’auteur s’explique sur sa propre trajectoire. Il s’est donc lancé dans un long récit, que vous pouvez lire dans son intégralité : La Balafre du Lac.

En débattre ?

En tant qu'abonné-e à la revue papier, vous pouvez accéder directement à votre espace abonné-e et nous soumettre une réaction à un article (elle doit faire au minimum 3000 signes). Si la polémique est bien entendue admise et même encouragée, nous vous demandons de rester courtois, de ne pas recourir à l'injure et de rester dans le cadre du sujet. La rédaction se réserve le droit de supprimer un article qui ne respecterait pas ces règles.

Pour tout autre commentaire ou pour les non-abonné-e-s, n'hésitez pas à vous abonner ou à partager, réagir et commenter sur les réseaux sociaux.

Apportez votre contribution au débat

Vous devez être connecté pour contribuer au débat. Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous ici. Plusieurs formules d'abonnement vous sont proposées. Vous êtes abonné ? Connectez-vous sur cette page avec vos identifiant et mot de passe.