Recherche sur le site

PolitiqueLe kiosque
Le kiosque

Réenchanter la ville ?

De nombreuses villes font actuellement reposer la réussite de leur développement au cœur d’une injonction paradoxale.
D’un côté, elles s’emploient à renouveler les espaces, notamment festifs, dédiés à la célébration de la mixité et du “vivre-ensemble“.
De l’autre, elles promeuvent une gouvernance et un urbanisme attentifs à la planification, à la sécurité et au contrôle des publics susceptibles d’y être tolérés.
Ces mélanges de planifications et d’animations festives ne manquent pas de masquer des intérêts privés alliés à des visées politiques, le promoteur marchant souvent la main dans la main avec le décideur public.
Dans ce contexte, chaque manifestation publique (un festival par exemple) met à l’épreuve un modèle de haute planification, recherchant à “prévoir” la fête et anticiper toute forme de surprise. Pourtant l’inattendu n’est-il précisément pas consubstantiel à toute forme de manifestation collective, surtout lorsqu’elle est, de surcroît, festive ? Est-il seulement possible de tout contrôler ?

SOMMAIRE COMPLET

Le dossier : RÉENCHANTER LA VILLE ?

Critique de l’animation culturelle urbaine (introduction)


1. Jouir de la ville : qui et contre qui ?
– De la gentrification à la dandyfication, Pierre Ansay
Gentrifieurs-gentrifiés : le tiers manquant, Henri Goldman
– Bruxelles-Berlin, la crise en fond d’écran, entretien avec Emilio Lopez-Menchero
– Luttes urbaines et fête, Luca Piddiu
– Comment équipe le vivre-ensemble ?, Louise Carlier
– Mobilités urbaines, Jean-Paul Gailly


2. Les instruments culturels du réenchantement
– Zinneke Parade : se réapproprier la ville, entretien avec Myriam Stoffen
– La parade du carnaval de Charleroi, Alissia Raziano
– Fieris Féeries, Marco Martiniello
– Déplacer les regards. Une intervention urbaine à Rio, Marjorie Ranieri
– Francis Alÿs : traverser le tissu social, Maud Hagelstein


3. Les vertus paradoxales des espaces vides
Vers une mise en scène de la subversion, Eric Le Coguiec (article uniquement accessible en ligne)
– Bavière, la friche (ré)enchantée, Pavel Kunysz
– Agriculture urbaine, Michel Ansay
– Le jardin Navez, Clémentine Delahaut
– Un jour, je me suis installé à Pogge…, Emmanuel Massart


ÉLECTIONS MAI 2019
Élections : les lendemains de la veille, (éditorial) Erdem Resne
– Wallonie-Bruxelles, une exception européenne, Henri Goldman
– Faut-il sauver le soldat Belgique ?, Philippe Buchez
– Bruxelles coincée dans la logique communautaire, Caroline Van Wynsberghe
– La victoire des déclins, Vaïa Demertzis

MOUVEMENTS SOCIAUX
– Gilets jaunes : le retour de la démocratie ?, Corinne Gobin

TECHNOLOGIE
– Le climat ou la 5G ? La Belgique à l’heure des choix, Valéry Witsel

UNE ŒUVRE
– John Dewey : penser, c’est faire, Adam Amir, Pierre Ansay, Thibault Scohier et Yasmina Zian


CHRONIQUES (bientôt en ligne)
Une valse à trois temps, la chronique européenne de Vaïa Demertzis
Rosa Luxembourg et les gilets jaunes, la chronique sociale de Mateo Alaluf
Le désarroi des Démocrates, la chronique américaine de Jérôme Jamin
Du vert au noir, la chronique médiatique de Maryam Benayad
L’icône et le récit visuel, la chronique image d’Hugues Le Paige

“Réenchanter la ville ?” Numéro 108, juin 2019, 130 pages, 12€.
En librairie (le 28 juin 2019) et aussi disponible sur commande : info@revuepolitique.be

Sommaire du n°108