Recherche sur le site

Joanne CLOTUCHE

Ses articles

Loin des bords de Meuse

Joanne CLOTUCHE

Y aurait-il une malédiction politique liégeoise ? Comme si l’investissement dans la Cité ardente absorbait une telle quantité d’énergie qu’il n’en restait plus pour s’imposer ailleurs. Les dernières pages du livre de François Brabant 1, je les ai lues au bord de la Meuse, dans le Parc de la Boverie, face à la nouvelle Tour […]

Politique n°90 27-10-2017

Prostitution : de l’idéologie au pragmatisme

Joanne CLOTUCHE

On peut partager les mêmes constats mais laisser le débat à un niveau idéologique améliore-t-il le sort des prostituées ? On peut sérieusement en douter.

Un oeil sur l'actu 28-09-2017

Verts liégeois : divisés, on est plus forts ?

Joanne CLOTUCHE

Le vent des élections communales est en train de se lever. Pour le moment, la brise est douce et les partis s’agitent avant tout en coulisse. Quelques noms commencent à sortir, des bourgmestres annoncent qu’ils renoncent à se présenter pour la 4ème, 5ème, 6ème fois (Yvan Ylieff va-t-il enfin céder la main ?). A presque 18 mois de l’échéance (…)

Le fil 16-06-2017

On ne naît pas rédactrice en chef adjointe, on le devient…

Joanne CLOTUCHE

Personne ne remet en cause, a priori, que j’ai dû me former, apprendre, construire des compétences, m’investir, travailler pour qu’un jour le collectif éditorial de la revue Politique décide de me nommer rédactrice en chef adjointe. Même aujourd’hui, ce titre ne garantit rien, si ce n’est une croyance ou un espoir que je continue à me former, apprendre…

Quartier libre 12-05-2017

Sexualité et mariage

Joanne CLOTUCHE

L’ouvrage de More, comme ceux d’autres « rêveurs politiques », ne déroge pas vraiment à la règle : l’amélioration des conditions de vie des femmes et la réflexion autour des diversités sexuelles y restent magistralement sous-développées si pas absentes.

Politique n°96 5-09-2016

Philippe Moureaux, un marxiste au PS

Joanne CLOTUCHE et Edgar SZOC

Philippe Moureaux est-il le dernier marxiste au PS ? En Belgique francophone, on trouve encore pléthore de marxistes déclarés au sein de la « gauche radicale » (PTB, LCR, Vega, PSL…) et même quelques-uns à Écolo. Mais, au sein du PS, on a beau chercher, on n’en voit pas d’autres. Cela fait belle lurette que ce parti ne s’embarrasse plus d’idéologie, cette breloque inutile quand il s’agit de gérer ici et maintenant. Philippe Moureaux est le dernier a s’assumer avec constance comme un « marxiste identitaire », se revendiquant ouvertement de la pensée du vieux Karl, ce qui détonnait – et étonnait – tant son évocation fut longtemps ringardisée avant que ses enseignements fassent l‘objet aujourd’hui d’une réappropriation critique. Né en 1939, Philippe Moureaux est aussi un des derniers d’une génération qui a façonné le visage de la Belgique fédérale. Devenu la figure de proue du PS bruxellois dans des conditions qu’il rappelle, il a petit à petit quitté cette position centrale pour devenir la conscience de gauche d’un Parti socialiste englué dans la gestion. Mais c’est surtout son attitude en flèche sur une « question immigrée » devenue depuis une « question musulmane » qui l’a marginalisé au sein d’un monde politique qui, sur cette question, ne brille pas par son courage. Écarté du pouvoir en 2012 dans sa commune de Molenbeek, aujourd’hui retraité de la vie politique active, il reste attaché à une social-démocratie fidèle à ses valeurs fondatrices, aujourd’hui laminée par l’irrésistible montée du social-libéralisme. Irrésistible, à moins que…

Politique n°92 26-10-2015

« Tout autre chose », pas seulement pour les autres

Joanne CLOTUCHE

On évoquait récemment dans ces pagesles enjeux auxquels la société civile belge, et encore plus francophone, est confrontée aujourd’hui, à l’aune d’un gouvernement qui met en cause son fonctionnement et même parfois sa raison d’être…

Politique n°90 24-04-2015

Ecologie populaire

Joanne CLOTUCHE

La distance (méfiance ?) d’Écolo vis-à-vis des classes populaires n’est plus à démontrer. Quelques pistes pour en sortir.

Politique n°87 28-10-2014

Reconnaître des droits sexuels

Joanne CLOTUCHE

Les détenu-e-s, les handicapé-e-s et les personnes âgées en maisons de repos ne bénéficient pas des libertés sexuelles basiques. Le droit devrait-il aujourd’hui s’en mêler ?

Politique n°80 26-04-2013